hierarchie médicale: Professeur, PH, CCA, MCU, interne,externe...

Publié le par gaspard laville

bon la on s'attaque a du lourd. le ton est acerbe et satirique: vous etes prevenu.
on a vu la hierarchie paramedicale ( Hopital:qui est qui?:hierarchie paramedicale: ASH, AS,surveillante, )
et ben les medecins, c'est comme a l'armée; vous les voyez tous de la meme couleur en treillis mais ils sont tous differents, meme si sur leur vetements ils portent une longue blouse blanche- c'est d'ailleurs pas propre ca!
C'est assez interessant de voir que l'on devient pas medecin comme ca; et que c'est une longue initiation
du plus bas au plus élevé: de l'etudiant en medecine en premiere année, au professeur chef de service, il y a au moins 20 ans de formation!

L'etudiant en medecine 1° année
: il passe le concours; il bosse beaucoup chez lui; il va jamais a l'hopital. il est selectionné sur des matieres scientifiques générales de base assez debiles: anatomie, culture gé(module debile crée de toute piece), biochimie, physique, histologie...
le semio: etudiant en medecine en 2° et 3° année, en gros 20 ans, encore rien dans la calebasse; il sait rien et doit tout apprendre; il va quelques matinées a l'hopital, encadré par ses ainés; il peut demander au patient de l'examiner, pour apprendre le geste; il est maladroit; c'est ses premiers pas a l'hopital et face au patient. Il est tout content d'avoir eu le concours . Il se voit déja medecin... mais la route est longue...
-theoriquement il a fait prealablement au debut de la deuxieme année, apres le concours un stage de 15 jours ou un mois ou il a été aide soigant puis infirmier pour apprendre un peu le metier.
l'externe: c'est l'etudiant en medecine experimenté-4°a 6°année
il vient tous les matins a l'hopital; l'apres midi il  a cours mais n'y va pas souvent, car contrairement a l'hopital c'est pas obligatoire. Il change de service assez souvent-tous les deux mois environ-
il se fait engueuler par tout le monde; les chefs, les infirmieres.
c'est lui qui tient le cahier d'observation du patient, le fameux dossier patient, medico-légal-je vous dis pas les conneries qu'il y a dedans; soit disant ca sert de base ce dossier medical quand la justice est saisie!!!mais il est pas thésé donc pas docteur donc son observation n'a aucun interet legal. je sais pas ce qu'en pense le juge et de toute facon j'en ai rien a foutre. l'externe  examine les patients et confronte theoriquement son analyse avec ses superieurs; dans les faits c'est un range dossier, un pousseur du chariot de visite, un element de la cour du patron. Pour les infirmieres débordées, c'est une main d'oeuvre servile a qui elle fait faire les ECG, les gaz du sang, tous les examens qui les fait chier et qui sont theoriquement des actes medicaux, délégués infirmiers. En clair dans le public, au CHU, c'est les externes qui  font les ECG, les GDS; dans le privé, c'est les infirmieres qui se tapent tout.
L'externe apprend à être un courtisan servile du patron, le chef de service qui lui valide son stage. De la qualité des services rendus depend la notation et la validation. T'as pas trop interet a la ramener. Certains externes bornés passent leur temps a ecrire des pages d'observations soulignées au rouge, au vert et calligraphié pour se faire feliciter par cet abruti de patron qui a bien souvent eu son agregation par copinage...
L'externe fait des gardes aux urgences. La il sert de petite main pour prescrire les radios, tirer le brancard, faire l'ECG, les gaz du sang, l'examen clinique et recoudre le patient-petites plaies. C'est souvent lui qui vous fait les points aux urgences au CHU-en CH c'est le vacataire etranger... dans le privé un vrai medecin thésé.
il est dédommagé a environ 150 euros par mois et n'a droit qu'a 2 mois de vacances par an(1 mois l'été, un mois l'hiver)
l'interne
gars de 25-30 ans de plus en plus une fille d'ailleurs(70% bientot de femmes medecins)
il a passé l'examen national classant ou anciennement "concours de l'internat". Il a validé son cursus de 6 ans d'etude de medecine. Maintenant il n'a plus d'examen a passer. Il pratique en "live", du jour au lendemain. les premiers jours il fait pas mal de betises, vaut mieux pas etre son patient!
il est encore dans certains CH(centre hospitalier) loger sur place, a l'hopital meme, d'ou son nom("interne").
c'est l'apprenti medecin. Il a terminé ses etudes de medecine mais il a toujours quelques cours, peu frequents pour sa spécialisation. L'internat dure de 3,5 a 5 ans selon la spécialité.
Il change de service tous les 6 mois, le premier novembre et le 1° mai. Il pratique la medecine ; c'est un vrai medecin mais comme il est jeune et sans experience, il est sous la houlette de ses superieurs. En realité il est tout seul et doit mettre en pratique sa theorie qu'il connait, tout seul. Les premiers jours sont durs; du jour au lendemain il est responsable de ses examens et de ses ordonnances; les chefs passent que deux fois par semaine; entre les visites de ses chefs il se debrouille! C'est la galere et le n'importe nawaq. en fait ca varie beaucoup selon les services et l'encadrement...
c'est la vie. Une fois sur cinq l'interne loge a l'internat a l'interieur de l'hopital. c'est un local qui tient lieu de salle de garde avec des chambres petites et vetustes. L'internat est souvent festif avec parfois un refectoire reservé aux internes et a leur invité, des soirées occasionnelles...
  A la fin de l'intenat il passe sa these et devient docteur en medecine. La on peut l'appeler docteur. Soit alors il se casse dans le privé soit si on veut bien de lui il peut rester dans le public...mais c'est pas gagné. Car avant de passer dans le public en tant que praticien hospitalier de maniere definitive, il doit faire ses preuves en tant que chef de clinique(CCA).
A la fin de l'internat certains internes fetent cela de maniere tres rituelle: c'est l'enterrement de vie d'interne:ses comparses se moquent de lui dans des sketches et des diaporamas censés représenter sa vie. Puis on porte un cercueil factice a travers l'hopital. Cette coutume ancestrale issue du XIX a tendance a se perdre et est de moins en moins tolérée par l'administration. en effet certains lors du rite ont fait caca bourré dans le bloc operatoire  et l'administration a porté plainte.
Chef de clinique (CCA) ou assistant hospitalo universitaire (AHU)
Le chef de clinique est un ancien interne qui a un contrat de deux ans renouvelable un an deux fois avec l'hopital universitaire public. On ne le trouve que dans les CHU(centre hospitalier universitaire regional).
Il est maintenant autonome et comme un praticien hospitalier il a ses propres consultations. S'il est chirurgien il commence à opérer a son propre nom et ce cursus de deux ans supplementaires est pour lui obligatoire. En effet un chirurgien pour exercer dans le public comme dans le privé doit avoir fait deux ans de "clinicat".
Chef de clinique est en fait le raccourcis de chef de clinique assistant des universités, car theoriquement le CCA donne des cours a l'université. Il a un statut batard fort ancien avec une paie de 1800 euros par l'hopital et de 1200 euros par l'université. En realité il fait peu d'enseignement en general et est presque tout le temps a l'hopital ou il est censé encadrer les internes, les externes et les sémios.
il reste comme l'interne, tres festif et aime bien se bourrer la gueule aux soirées de l'internat.
medecin: praticien hospitalier(PH)
ah! enfin apres dix ans au moins apres le bac voila notre ancien assistant ou chef de clinique qui a reussi a seduire son patron. ce dernier l'a autorisé a passé le concours de PH et lui a donné un poste... que d'entourloupe et de sucage de bite...!
maintenant notre valeureux medecin qui commence a la somme de 3000 euros va se la couler douce-enfin pas tout le temps -jusqu'a la retraite.
bon ou mauvais un PH est indeboulonnable une fois nommé. C'est comme ca...Dans la fonction hospitaliere on ne bouge pas. on est nommé PH a trifouillis les oies , on y reste jusqu'a la retraite
MCU-PH
ca veut dire maitre de conference des universités-praticien hospitalier
c'est l'equivalent de CCA mais en titulaire ce titre est de moins en moins prisé car peu avantageux, sauf si vous revez de devenir agrégé-professeur..
en effet vous etes obligé de passer une these de sciences puis le concours de MCU pH qui est plus dur que celui des PH et vous devenez pas professeur et a la fin vous etes aussi bien payé qu'un PH!
alors que vous avez plus de diplome-une these de sciences c 'est 3 ans!
bon mais il y a pas le choix. si vous voulez rester a l'hopital et qu'il y a un poste de MCU PH vous crachez pas dessus bien sur!
et puis des fois  c'est quand meme le tremplin pour devenir prof. PH c'est la voie de garage ; vous n'avez pas de these de sciences donc vous n'etes pas agregeable!
Professeur agrégé
ah ben voila un qui est bien niqué. il a tout passé, la mobilité-pour etre prof il faut aller faire un peu de recherche dans une autre ville quelque mois, passer sa these de sciences-"3ans d'emmerde-
et hop vous etes agrégé mais pas chef de service; et non il y en avait un avant vous; vous attendez qu'il parte a la retraite et apres peut etre vous prenez sa place et la vous devenez:
Professeur chef de service
la consecration supreme; le pouvoir absolu; vous pouvez enfin faire trembler la terre entiere ou presque; a Paris c'est presque la celebrité mediatique garantie si vous savez y faire. Vous etes "un mandarin"
Le chef de service a a tous les pouvoirs... c'est ca le drame... tout le monde obeit... par peur...
pourtant il n'y connait plus rien souvent car il commence a se faire vieux..;avec tout ca on est a 40 ans minimum voire 50 ans.. Il est un peu dépassé; plus trop au courant et ne voit plus beaucoup de malade puisqu'il fait de la recherche, des publis, des cours aux etudiants et surtout beaucoup d'administration et de reunions...en general il a des appuis politiques. et oui devenir prof c'est plus facile quand on a des amis (francs macons, politiciens)
mais il a l'aura et le respect de ses benets de patients. En fait le patron n'est efficace que grace a son equipe. c'est rarement lui qui fait le boulot voire le diagnostic mais c'est lui qui supervise, surveille et organise les soins et le diagnostic dans son service. Le bon patron c'est celui qui a une bonne equipe. Quand dans les medias j'entends le professeur untel a fait la premiere greffe de... je rigole. le plus souvent c'est pas lui qu'a operé; il est trop vieux; c'est son bras droit, mais lui a emis les principes et reunit les moyens intellectuels financiers et physiques!!!! de toute facon il n'y a pas de bon medecin, mais une bonne equipe composée d'un bon hopital bien fait, d'une administration efficace, de bonnes equipes techniques, medicales et paramedicales; c'est comme une bonne equipe de foot; vaut mieux une equipe bien soudée bien serieuse d'inconnus, qu'une equipe de vieilles stars pourries qui se la petent et s'entendent pas!


article revu 2010


Publié dans santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

troll 20/09/2017 11:45

On dirait qu'il y a de la jalousie la dedans. De toute façon quelque soit le métier il y a toujours un patron qui ne fait plus rien et les grouillots qui bossent dur et s’entre-tuent à coup de jalousie pour devenir calife à la place du calife.
Il n'y a qu'une place, les autres sont condamnés à suivre le chef ou quitter le troupeau.