grand nettoyage d'été: police et mairie envoient leurs archives a la poubelle!

Publié le par gaspard laville

La mairie et la police font chaque été leur nettoyage d'été

or a l'insu de tous, des papiers qui devraient etre classés dans les archives sont vraisemblblement "perdus" dans les corbeilles.
Certes il faut bien ranger les bureaux mais un certain gout de l'ordre a grossi notoirement les poubelles ces temps ci. Certes il y a des archivistes qui s'inquiètent et rappellent par une note de service aux fonctionnaires zélés et autres agents  a qui ont demandent de faire le ménage que la destruction d'archive publique est passible de 3 ans de prison et de 150 000 euros d'amendes- a vérifier mais la peine est très sévère. Hélas, les archivistes ont peu de pouvoir et la menace n'a jamais été appliquée. Une note de service crée un peu d'émoi dans les bureaux mais ca retombe vite. Cet été la police et la mairie ont vraisemblablement fait disparaitre pas mal de paperasses. C'est toute la mémoire de la collectivité qui s'en va (traces de marché public...etc).
Les archivistes, du petit au grand chef, issu des grandes ecoles, sont attristés mais bougent timidement vu qu'ils tiennent évidemment a garder leur place...
Déjà que les archivistes avaient peu de pouvoir on va encore leur en retirer; une loi complexe va encore minorer leur action. En effet dans le cadre de la revision generale de politiques publiques (RGPP),sous pretexte d'un contexte d'austérité, la direction des archives de france va etre diluée dans une "direction generale des patrimoines de france" avec évidemment réduction d'effectif et de pouvoir! Ainsi dans la pétition consultable sur le net, l'association des archivistes de france qui comprend d' anciens élèves de grandes ecoles  (ecole des chartes) note: "Or les archivistes savent bien qu’ils ne sont reconnus comme crédibles pour faire face à des destructions abusives que s’ils peuvent avoir recours à une autorité forte et clairement identifiée par l’ensemble de leurs partenaires (et non pas à un sous chef de bureau par exemple). Affaiblir cette autorité, c’est retourner à une situation vécue au XIXe siècle et qui a eu comme conséquence des pertes désastreuses de documents fondamentaux."

La petition ne recueille au 8 aout que 1500 signatures mais tous les gens de la profession ont signé notamment christine martinez presidente de l'association et directrice de l'ICA, une organisation qui regroupe 1400 institutions d'archives du monde entier de la chine a la suisse!

references:-archivistes de france et d'ailleurs
-ci joint la petition
http://www.petitionduweb.com/Disparition_de_la_Direction_des_archives_de_France-4434.html

-le site de l'association des archivistes de france et de navarre: http://www.archivistes.org/rubrique.php3?id_rubrique=37

le site de la cgt archives:http://cgt.archives.free.fr/

Publié dans politique france

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article