un avis de policier sur sa fonction: la derive des chiffres, violences policieres, afghanistan...

Publié le par jean lartigues

source: entretien a un bar avec l'auteur d'un homme, policier lors d'un evenement officiel. on ne donnera pas le nom du flic. je retransmets ces paroles de memoire , dans l'esprit; il a pas tout a fait dit ca mais presque.

 

roland L. a la cinquantaine. Il attend tranquillement la fin de l'evenement. La il est en vacances. Il est pas au boulot mais notre bonhomme est nerveux. Malgré un calme apparent,son oeil balaie les environs comme un girophare. Petit, ray ban, visage dur, habits fonctionnels, pas super sexy, notre homme a la marque de son emploi. Il a bien évolué et reste modeste. Pourtant il semble désabusé, je dirai meme aigri et déçu.

Il a passé pas mal de temps dans des pays au risque terroriste élevé, assez islamiste. Il aime pas les eglises mais les mosquées ca lui plait pas non plus. Il a pas envie que la france s'islamise. "quand t'es dans ces pays là tu realises ce que c'est l'islam et leurs interdits"

Pourquoi est il allé la bas?

"pour soutenir nos copains les americains"

sa reponse laisse pointer une once de derision

"même les anglais se retirent"

"j'ai des potes qui sont allés en afghanistan faire de la formation; on se demande ce qu'ils forment; la bas on forme meme desinsurgés on le sait; ils peuvent pas dire non ; ou alors ils sont tout de suite mutés autre part. et bon a l'interieur de kaboul ca allait encore il y a quelques mois mais maintenant tu sais pas, meme si tu prends tes precautions quand ca va sauter. les russes ont pas reussi a pacifier le pays nouson va pas y arriver non plus"

bref notre homme qui ne semble pas de gauche et qui a un certain grade dans la police ne sembe pas convaincu par la cause irakienne ou afghane.

je trouve ca interessant. avec sarkozy ce qui est drole c'est que 90% des fonctionnaires surtout les hauts placés le splus intelligents sont pas d'accord mais vraiment pas(+juges, avocats, medecins...) mais tout le monde suit.

la qualité de la profession aussi se deteriore

"maintenant

en cours

Publié dans justice

Commenter cet article